Expérimentations

Il sagit de démontrer la qualité des résultats du projet AZKAR dans trois évaluations liées à des questions importantes de la vie quotidienne :

  • Une application de transport automatique de personnes, en coordonnant une flotte de véhicules sans chauffeur dans des centres-villes. Nous expérimenterons dans une des démonstrations ou des showcases du projet CityMobil 2 (dans lequel ROBOSOFT est impliqué).
  • Une application culturelle, en permettant une visite de musée à distance. L’évaluation pourra concerner des publics diversifiés en visant par exemple des personnes dépendantes ou âgées, ou des visiteurs étrangers.
  • Une application de santé, en simulant une plate-forme d’assistance aidant une personne dépendante ou handicapée à domicile.

Il faut noter que la faisabilité de ces applications, ainsi que leur intérêt pour les usagers, ont déjà été démontrées de manière expérimentale. Ces preuves de concepts ont été réalisées avec des moyens de communication dédiés, soit en connexion directe par WIFI entre le robot et le poste de commande, soit en utilisant une connexion haut débit dédiée. Ces démonstrations ne permettent pas néanmoins leur passage en stade opérationnel, du fait des limitations actuelles du réseau Internet.

Le projet Azkar vise donc à mettre en place des solutions nouvelles et totalement innovantes, pour rendre possible le déploiement de ces applications très demandées est prometteuses.

L’application de transport

L’évaluation « transport » consiste à piloter à distance du véhicule via les technologies internet mise en place dans le projet AZKAR. L’opérateur distant doit ainsi prendre les commandes du véhicule afin de le déplacer selon un circuit qui sera prédéfini : vitesse, direction, freinage…

Afin de faciliter sa conduite, il dispose d’une interface claire et simplifié de contrôle du robot (à travers un gamepad) et aura un aperçu des différents capteurs situés sur les véhicules tels que le laser d’anticollision, les cameras vidéos, la vitesse du véhicule…

Les critères de performances pour cette évaluation sont les temps de latence et les éventuelles pertes d’information de commande ou de monitoring d’une part. D’autre part, la facilité de la conduite à distance sera évaluée, qualitativement et quantitavement.

Une foir définie la référence en conduite locale, l’objectif est de chercher à évaluer l’impact de la connexion Internet par rapport à cette référence.

L’application culturelle

L’évaluation porte sur plusieurs usages, notamment ceux ou le robot situé dans le musée reçoit des commandes d’une personne qui est à l’extérieur du musée. Une première distinction est à faire, en fonction du profil de la personne qui pilote :

  • Avec médiation: Il peut s’agir d’un professionnel, type médiateur ou conférencier, dans ce cas il existe un public destinataire de la visite. Ce public peut être un groupe de personnes réunies en présentiel avec le conférencier, ou un groupe de personnes constitué d’internautes. Il y a donc 2 usages distincts dans le cas d’une médiation.
    • Médiateur face à son public
    • Médiateur s’adressant à des internautes
  • Sans médiation (robot autonome avec prise de commande à distance):
    • Un groupe en visite au musée permet à un ami ou à un membre de la famille de les accompagner à distance
    • Le site internet du musée propose une visite à distance par le biais du robot (un internaute ayant les commandes à un instant t)
    • Le robot est utilisé pour faire de la levée de doute par une personne extérieure (et probablement en dehors des heures d’ouverture)

L’application santé

L’objectif est de simuler une plate-forme d’assistance aidant une personne dépendante ou handicapée à domicile – étude menée par APPROCHE.

Cette expérimentation se focalisera sur les fonctions de communication et de télé-présence pour lesquelles l’objectif du projet AZKAR est de réduire voire faire disparaître les temps de latence et les divers retards qui perturbent la qualité de l’assistance à distance.

Cinq candidats volontaires, très faiblement dépendants et vivants à proximité des centres APPROCHE seront sélectionnés à partir d’un focus group organisé par APPROCHE. Ces 5 candidats feront l’objet d’une initiation dans les locaux des Centres APPROCHE, avant que le robot ne soit installé chez eux. Ils seront accompagnés individuellement pendant les premiers jours chez eux puis à distance ensuite. Cette expérimentation aura lieu sur une trentaine de jours par volontaire.